GuidEnR SOLAIRE THERMIQUE > Installations solaires collectives > La mise en service   
GUIDEnR SOLAIRE THERMIQUE,
L'information Solaire Thermique
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Installations solaires collectives > La mise en service

REMPLISSAGE


  • Effectuer plusieurs rinçages de l’installation.
  • Prévoir un compteur volumétrique pour contrôler les volumes introduits dans le circuit primaire.
  • Utiliser un bac de préparation afin de mélanger l’eau adoucie à l’antigel pur à base de mono propylène glycol et aux inhibiteurs de corrosion (Proportions de mélange à respecter en fonction du site).
  • Prévoir un dispositif de remplissage adapté (pompe volumétrique par exemple).
  • Remplir le circuit en fluide caloporteur.
  • Procéder à la mise en pression du circuit primaire (égale à la hauteur de l’installation au-dessus du vase d’expansion, augmentée de 0,6 bar, avec un minimum de 1 bar).
Tout remplissage doit être accompagné d’un dégazage en ouvrant les bouchons de tous les purgeurs d’air automatiques.



ESSAIS HYDRAULIQUES


Ces essais sont effectués avant le calorifugeage des tubes.
  • Contrôle du fonctionnement des dispositifs de protection et de sécurité : vase d’expansion, soupape, purgeurs.
  • Contrôle des raccords et détection de fuites éventuelles.
  • Contrôle de l’équilibrage des réseaux par des mesures de pression au niveau des vannes d’équilibrage ; éventuellement, par des mesures de températures en entrée et sortie de chaque série de capteurs.


ESSAIS DE LA REGULATION


  • Se reporter aux préconisations du fabricant.
  • Conserver les tableaux de correspondance des sondes de température entre la valeur ohmique et la température.


ESSAIS THERMIQUES INSTANTANES


Ces essais doivent être effectués par temps ensoleillé.

=> Contrôle des capteurs
  • mesurer les températures d’entrée et de sortie de chaque branche en parallèle pour vérifier l’équilibrage des circuits.


=> Contrôle de l’échangeur à plaques
  • mesurer les températures aux entrées et sorties de l’échangeur pour en vérifier le bon fonctionnement.


Echangeur à plaques
Echangeur à plaques


En fonctionnement normal, les deux écarts (T1-T2) et (T3-T4) sont voisins et proches des valeurs ci-dessous :
Température du ballon solaire Valeur approximative des écarts (T1-T2) et (T3-T4) vers 12h Temps Solaire Vrai
20 °C 6 à 10 °C
40 °C 4 à 7 °C
70 °C 2 à 4 °C
Dysfonctionnement Cause
(T1 – T2) supérieur aux valeurs prévues Débit primaire trop faible
(T1 – T2) inférieur aux valeurs prévues Échangeur insuffisant / encrassé
Débit secondaire trop faible