GuidEnR SOLAIRE THERMIQUE > Chauffe Eau Solaire Individuel > Le dimensionnement   
GUIDEnR SOLAIRE THERMIQUE,
L'information Solaire Thermique
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Chauffe Eau Solaire Individuel > Le dimensionnement

Le dimensionnement d’un CESI peut être réalisé par l’installateur de façon simple. Pour cela un certain nombre de critères, permettant la sélection d’un CESI adapté aux besoins du futur usager, doivent être définis.



1ER CRITERE : CHOIX DE LA CONFIGURATION DU CESI


Constat Type de chauffage Solution proposée
L’usager ne dispose pas de ballon d’ECS Chauffage hydraulique Ballon bi-énergie ou mixte : « solaire-hydraulique-électrique » ou « solaire-hydraulique-électrique »
Chauffage électrique Ballon bi-énergie : « solaire-électrique »
Chauffage divisé (Poële, insert…) Ballon bi-énergie : « solaire-électrique »
L’usager dispose déjà d’un ballon d’ECS de plus de 7 ans (en mauvais état) Electrique Ballon bi-énergie : « solaire-électrique »
Couplé à une chaudière Ballon bi-énergie ou mixte : « solaire-hydraulique-électrique » ou « solaire-hydraulique-électrique »
L’usager dispose déjà d’un ballon d’ECS de moins de 7ans en bon état et d’un espace suffisant pour 2 ballons Ballon solaire Le ballon existant servant d’appoint


Différents types de ballon
Différents types de ballon


2EME CRITERE : LE VOLUME DU BALLON D’EAU CHAUDE


La consommation d’eau chaude est en moyenne 33 litres par jour et par personne à 50°C. Cette consommation dépend beaucoup des habitudes de vie. En fonction du type de famille défini dans le graphe ci-dessous et du nombre de personnes, le volume nécessaire pour le ballon peut être calculé.

Consommation d'ECS à 50°C [lires/jour.personne]
Consommation d'ECS à 50°C [lires/jour.personne]


Type de ballon Volume du ballon
Ballon solaire vertical Consommation journalière d'ECS
Ballon bi-énergie ou mixte ou ballon solaire horizontal 1,5 fois la consommation journalière d'ECS
Ces rations sont donnés à titre indicatif : les consommations doivent être évoluées par rapport aux habitudes de vie. Le chauffe-eau solaire peut être directement conséquent de tenir compte de leur consommation journalière respective pour définir le volume total du ballon.


3EME CRITERE : ZONE CLIMATIQUE CONCERNEE


Zones climatiques en France pour la pose d'un chauffe-eau solaire
Zones climatiques en France pour la pose d'un chauffe-eau solaire


4EME CRITERE : LE TAUX DE COUVERTURE


Le taux de couverture est la part des besoins annuels en énergie justifier l’installation. Un taux de couverture annuel compris entre 50 et 70% est en général un bon compromis économique.

Taux de couverture solaire
L’exemple ci-dessus montre qu’en juillet le taux de couverture est de 100 % et en décembre de 25 %. Le taux de couverture annuel est d’environ 60 %.


5EME CRITERE : LA PRODUCTIVITE SOLAIRE


C’est la production annuelle d’énergie solaire ramenée au m² de capteurs installés [kWh/m².an]. La productivité solaire de l’installation doit être suffisante pour justifier la mise en place d’un kWh/m².an (suivant la région climatique) est un bon compromis économique.

Productivité solaire en fonction de la surface de capteurs
Productivité solaire en fonction de la surface de capteurs


LA SURFACE DE CAPTEURS A IMPLANTER


Zones climatiques en France Le tableau ci-dessous présente, à titre indicatif, des fourchettes de dimensionnement pour les volumes de ballons et les surfaces de capteurs correspondant à une consommation moyenne journalière par personne de 33 litres à 50°C, avec un taux de couverture compris entre 50 et 70 %.
Fourchettes de dimensionnement pour les volumes de ballons et les surfaces de capteurs correspondant à une consommation moyenne journalière par personne de 33 litres à 50°C, avec un taux de couverture compris entre 50 et 70 %
Fourchettes de dimensionnement pour les volumes de ballons et les surfaces de capteurs correspondant à une consommation moyenne journalière par personne de 33 litres à 50°C, avec un taux de couverture compris entre 50 et 70 %


Attention au surdimensionnement


  • Tendre vers un taux de couverture important conduit à l’implantation d’une surface de capteurs importante et donc à un surdimensionnement de l’installation.
  • Un surdimensionnement génère une faible augmentation de la chaleur solaire pour un surcoût important et des contraintes techniques néfastes.


Recommandations


  • Préférer sous dimensionner les besoins en ECS.
  • Privilégier une production solaire maximale en kWh par m² de capteurs au taux de couverture des besoins en ECS.