GuidEnR SOLAIRE THERMIQUE > Effet de l’inclinaison sur la température de l’eau chaude sanitaire en France métropolitaine   
GUIDEnR SOLAIRE THERMIQUE,
L'information Solaire Thermique
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Effet de l’inclinaison sur la température de l’eau chaude sanitaire en France

Le graphe ci-dessous indique l’évolution de la température de l’eau chaude en sortie du ballon de stockage d’une installation solaire thermique à thermosiphon sans appoint électrique, pour différentes inclinaisons. Il est issu d’une simulation dynamique sous le logiciel :

Evolution de la température de l’eau chaude sanitaire en sortie du ballon d’une installation solaire à thermosiphon en France (Nice), tout-au-long de l’année, pour différentes inclinaisons du capteur solaire. Evolution de la température de l’eau chaude sanitaire en sortie du ballon d’une installation solaire à thermosiphon en France (Nice), tout-au-long de l’année, pour différentes inclinaisons du capteur solaire.
Source : Caractérisation et amélioration des systèmes solaires thermiques fonctionnant en thermosiphon - CSTB - Guillaume BOUCHAUD et Céline MEHL.




Aux vues des courbes ci-dessus, on constate :
  • Quelque soit l’inclinaison, l’installation solaire thermique à thermosiphon ne permet de garantir une température d’eau chaude sanitaire suffisante (50°C) pendant la période hivernale (du mois de septembre au mois de mai). Le ballon doit donc être muni d’un appoint de chauffage électrique afin d’assurer une température satisfaisante pendant cette période. Ainsi, une inclinaison à 65 ° garantit une température d’eau chaude convenable depuis mi-juin jusqu’à fin août, alors qu’une inclinaison à 35 ° permet une température d’eau chaude à 50°C de début mai jusqu’au début du mois de septembre, soit un gain de presque 2 mois.
  • Pendant cette période hivernale, l’inclinaison n’a que très peu d’influence sur la température de l’eau chaude en sortie du ballon.
  • Pendant la période estivale, la température de consigne (50°C) de l’eau chaude en sortie du ballon est garantie. Pendant cette période, l’appoint électrique n’est pas nécessaire. S’il est présent, il ne fonctionnera pas : il n’y aura pas de consommation électrique.
  • Pendant la période estivale (du mois de juin au mois d’août), on constate des écarts de température notoires pour les inclinaisons étudiées. Ainsi, pour une inclinaison à 35°, la température de l’eau chaude en sortie du ballon atteint une valeur maximale de 78 °C, alors que pour une inclinaison de 65°, la température maximale est de 61 °C, soit une différence de 17 °C.