GuidEnR SOLAIRE THERMIQUE > Zones climatiques adaptées à l’effet thermosiphon   
GUIDEnR SOLAIRE THERMIQUE,
L'information Solaire Thermique
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Zones climatiques adaptées à l’effet thermosiphon

Le chauffe-eau solaire à thermosiphon est très répandu dans les pays où il n’y a pas de risques de gel, car le ballon de stockage peut sans difficulté être placé au dessus du capteur à l’extérieur.
Ainsi, ce principe très simple est utilisé de préférence dans les zones climatiques plus chaudes. On peut citer, à titre d’exemple, l’Australie, Israël, la Martinique, la Guadeloupe.

Installation solaire thermique à thermosiphon sur toiture inclinée Installation solaire thermique à thermosiphon sur toiture inclinée




Cependant, le chauffe-eau solaire peut également être installé dans les pays à climats continental ou océanique, comme la France métropolitaine.
Cela peut se faire à condition d’éviter tout risque de gel du fluide caloporteur et de l’eau du ballon de stockage.
En France, on pourra observer sur certaines toitures des systèmes à thermosiphon où le fluide caloporteur est de l’eau mélangé à un anti-gel, et où le ballon de stockage est fixé dans les combles à l'abri du froid (mais toujours au dessus du capteur) :
Installation solaire thermique à thermosiphon, en France, en brise-soleil avec ballon dans les combles
Exemple d’installation solaire thermique à thermosiphon en France métropolitaine (source : http://www.chauffe-eau-solaire-thermosiphon.com)


Il est à noter qu’en climat continental ou océanique (exemple : France), il est indispensable, afin de respecter une température de consigne de l’eau chaude sanitaire de 50°C, que l’installation solaire à thermosiphon soit munie d’un appoint de chauffage de l’eau du ballon, ce qui n'est pas le cas dans les régions tropicales (exemple : Antilles).